La pile à combustible pour favoriser l'autoconsommation

2016-02-16

Vaillant imagine le futur avec une nouvelle solution de chauffage et de production d’eau chaude. Le système utilise le principe de la micro-cogénération. Son innovation, elle la tire en fait de ses composants avec la présence d’une pile à combustible, en association avec le gaz naturel.

Une solution de production énergétique économe et protectrice de l’environnement

La micro-cogénération fait partie des nouveaux systèmes de production d’énergie vers lesquels tous les regards sont tournés depuis quelques années. Son atout est de permettre d’agir sur les trois pôles essentiels de ce volet, à savoir la production de chauffage, d’eau chaude sanitaire et d’électricité. La solution développée par Vaillant tient son originalité de son fonctionnement. Le moteur à gaz servant à entraîner la solution est remplacé par une pile à combustible toujours alimentée par le gaz naturel.

Cette évolution majeure a pour première qualité l’amélioration du rendement, de 175 % en comparaison d’une installation de production d’électricité et de chaleur séparée. En outre, cette micro-cogénération rejette très peu de CO2, participant au respect de l’environnement.

Une solution dédiée à l’autoconsommation

Dans son fonctionnement, le gaz naturel, qui vient alimenter la pile, réagit à l’oxygène présent à l’intérieur de celle-ci, conçue en céramique. Cette pile fonctionne à haute température pour créer de la vapeur d’eau. La chaleur est alors emmagasinée dans un ballon de stockage pour être utilisée dans le circuit de chauffage et pour la production d’eau chaude. La réaction provoquée par l’électrolyse vient, elle, produire de l’électricité.

L’installation se complète d’une chaudière à condansation venant en relais. En effet, la pile à combustible présente un dimensionnement adapté pour répondre à tous les besoins, en autoconsommation. Au bilan, 80 % de l’énergie produite est utilisée pour alimenter les appareils en veille, le réfrigérateur, etc. La première installation, encore en phase de test, a été réalisée à Lille en janvier 2015.

Source : http://www.eti-construction.fr

Publié par Association Photovoltaïque + Stockage le 2016-02-16